Les Championnats de squash juniors panaméricains remportent un franc succès!

2019-06-24

OTTAWA (ON), 24 JUIN 2019 – Ce fut une semaine formidable pour le squash au Canada, alors que le pays accueillait officiellement pour la toute première fois de l’histoire les Championnats de squash juniors panaméricains 2019, du 16 au 22 juin à Toronto, où l’on a pu voir notre talentueuse équipe, habitée d’une fierté nationale, jouer avec passion.

L’événement permet aux jeunes joueurs de talent de toutes les Amériques et des Caraïbes de se réunir au même endroit et d’acquérir de l’expérience de compétition au niveau international.

Nos athlètes canadiens n’ont nullement été intimidés par l’envergure de la compétition et se sont illustrés dans une multitude de catégories.

Dans la catégorie individuelle, Brianna Jefferson a terminé troisième, à égalité avec Lucia Bautista Sarmiento de la Colombie, ce qui fait d’elle la joueuse canadienne qui s’est rendue le plus loin dans la compétition. Brianna était sur une séquence victorieuse avant de s’incliner devant la médaillée d’argent Meagan Best de la Barbade en demi-finale. Maria Paula Moya de l’Équateur a remporté la médaille d’or grâce à un jeu solide tout au long de la compétition.

Brianna a de plus contribué au succès d’Équipe Canada dans la compétition en mixte double avec son partenaire Nikhil Ismail. Ils ont décroché le bronze, ex aequo avec leurs adversaires. Au terme d’une chaude lutte en demi-finale, le duo a été défait par Meagan Best/Khamal Cumberbatch de la Barbade. Le duo Best/Cumberbatch a décroché l’or en vainquant David Costales/Maria Paula Moya de l’Équateur, qui se sont emparés de l’argent.

Mercredi avait enfin lieu la très courue compétition par équipe. Des équipes de 12 pays différents se sont affrontées dans l’espoir de se hisser sur le podium et faire honneur à leur pays. Du côté des filles, par un surprenante tournure des événements, l’équipe canadienne a fait honneur au pays hôte en vainquant leurs adversaires et en remportant le championnat 2019! Les Canadiennes ont défait les Équatoriennes qui ont mené une extraordinaire bataille et qui sont reparties avec l’argent. Les États-Unis et le Mexique ont terminé à égalité dans la compétition par équipe. L’équipe féminine était formée de Charlotte Orcutt, Brianna Jefferson, Erica McGillicuddy et Molly Chadwick et des entraîneurs Jonathan Hill et Janet MacLeod.

L’équipe masculine a réussi à se rendre aux matchs éliminatoires pour les 5e et 6e places, où elle a affronté le Pérou pour la deuxième fois du tournoi. Les matchs étaient serrés, et nos gars ont tout donné, mais ils se sont finalement inclinés, et ont pris le sixième rang. L’équipe masculine était formée de Nikhil Ismail, Neel Ismail, Douglas Kosciukiewicz et d’Emilio Carrillo.

En plus d’avoir obtenu des résultats impressionnants, Équipe Canada a reçu le prix de l’esprit sportif. Les arbitres devaient voter pour le pays qui selon eux a fait preuve d’un bon esprit sportif, sur le court comme à l’extérieur. Ce prix est d’autant plus important sachant que les arbitres ne pouvaient voter pour l’équipe de leur pays.

Au Slaight Music International Junior Squash Showcase, qui se tenait en parallèle avec les Championnats, le Canadien Emilio Carrillo a remporté l’or du côté des garçons. Du côté des filles, c’est l’Équatorienne Maria Falconi qui a été couronnée championne.

Lolly Gillen, présidente de tournoi des Championnats juniors panaméricains 2019, a été touchée par l’expérience et en avait long à dire à propos de ce qu’elle a vécu : « Il y avait quelque chose de magique dans l’air, alors que les athlètes, les entraîneurs, les délégués et les arbitres de 12 pays différents cohabitaient sous un même toit durant huit jours. De merveilleuses amitiés se sont tissées, et l’esprit de famille était tangible. Encore une fois, Mayfair Lakeshore, renommé à la fois pour ses installations et le professionnalisme de son personnel, a haussé la barre sur le plan de l’exécution et de la présentation. Je lève mon chapeau à Reinaldo Rivas, qui a totalement redéfini le rôle de directeur technique; David Howard, arbitre du tournoi, qui s’est distingué dans chaque aspect et qui a fait preuve de dévouement et d’engagement. Un gros merci aux bénévoles, Anne Brayley, Catherine Fournier, Cathy Orcutt, Molson Robertson, Nanette Sanson, Kelly Anne Zander, et surtout Richard Rogers et Gabby Renaud. Je remercie Gary Slaight de Slaight Music, pour son indéfectible soutien financier au squash, et Jeff Deverill, qui a présidé la première compétition parallèle des Championnats juniors panaméricains, le Slaight Music International Junior Squash Showcase. Je remercie également la FPS, qui nous fait confiance et qui nous a donné l’occasion de présenter cette compétition. L’expérience entière a été exténuante, riche en émotions et plus qu’exceptionnelle. Une fin digne d’un conte de fées; Équipe Canada qui remporte l’or du côté des filles, en plus de deux médailles de bronze, et du prix de l’esprit sportif, j’ai été émue au point d’en verser des larmes. Je n’arrive pas à exprimer toute ma reconnaissance; pour les parents, et pour la détermination des athlètes et toutes les années de travail acharné que chacun d’entre eux a investies dans l’entraînement pour arriver à ces résultats. Les championnats ont été véritablement remarquables et le squash junior connaît tout un essor au Canada! »

Reinaldo Rivas, directeur technique des Championnats juniors panaméricains, avait de belles choses à dire à propos de son expérience. « Voir l’avenir du squash et savoir qu’un jour, un grand nombre de ces joueurs seront les meilleurs au monde, c’est comme si l’on avait rencontré Tiger Woods, Rafael Nadal, etc., au début de leur carrière alors qu’ils commençaient à s’illustrer », raconte Reinaldo. « Je me suis fait photographier en compagnie de quelques joueurs et cette expérience restera longtemps gravée dans ma mémoire et fera partie de mes plus beaux souvenirs. J’ai notamment des photos avec Maria Paula Moya (Équateur), Khamal Cumberbatch et Megan Best (Barbade), Lucia Bautista (Colombie) et toute l’équipe canadienne. Il n’y a rien de plus gratifiant que de voir le fruit de nos actions du passé, qui perdurera encore de nombreuses années. J’ai eu l’occasion de rencontrer des gens qui étaient joueurs juniors à l’époque où j’étais joueur et entraîneur en Amérique du Sud, et lorsqu’ils me parlent de l’influence que j’ai eue dans leur vie, grâce au squash… c’est difficile à expliquer. »

Résultats / Brochure Photos - Cliquez ici
Album photo - Cliquez ici
Résultats finaux - Cliquez ici

Top