Pourquoi jouer au squash?

Contexte:

Le squash est l’un des sports les plus athlétiques au monde. Au-delà du plaisir qu’il procure, de nouveaux avantages du jeu sont découverts chaque jour.

Une étude du magazine Forbes réalisée en 2003 a révélé que le squash était le sport le plus sain au monde. En une heure de squash, un joueur peut dépenser entre 600 et 1000 calories. Le squash est abordable, facile à jouer, accessible, développe la force musculaire et l’endurance, et constitue un excellent entraînement cardiovasculaire

L’un des sports à la croissance la plus rapide au monde, le squash est pratiqué dans plus de 185 pays et territoires. Il existe près de 150 fédérations nationales de squash et, selon la Fédération mondiale de squash, environ 50 000 courts de squash à travers le monde. Le Canada s’est classé au septième rang pour le nombre de courts par pays, la majorité d’entre eux se trouvant en Ontario, en Colombie-Britannique et en Alberta.

Le squash fait partie de plus de 20 jeux internationaux multisports et il est l’une des 10 principales disciplines sportives du programme des Jeux du Commonwealth.

Pour de plus amples renseignements sur le squash au Canada, veuillez communiquer avec le Bureau national (Personnel) à info@squash.ca ou au 613-228-7724 ou avec votre Association provinciale/territoriale de squash.

Le squash en simple

Le jeu de squash a été inventé vers 1830 par les étudiants de la Harrow School en Angleterre comme une variante du jeu de raquettes. Les quatre premiers courts de squash n’ont été construits à l’école que vers 1864, lorsque le squash a été officieusement reconnu comme un sport.

Le squash en simple est joué par deux joueurs dans un court à quatre murs avec une petite balle creuse en caoutchouc. Ce jeu rapide a été décrit comme un jeu d’échecs en mode turbo – plus un joueur est habile, plus le jeu devient stratégique. L’objectif du jeu est que les deux joueurs frappent à tour de rôle la balle contre le mur avant, au-dessus de la plaque et en dessous de la ligne de sortie. Pour plus d’informations, consultez les « règles du jeu ».

Squash Canada présente une variété de championnats canadiens destinés aux joueurs de squash en simple : catégorie junior Garçons et Filles (U11, U13, U15, U17, U19), catégorie senior Hommes et Femmes (ouvert, U23, A, B, C, D) et Hommes Maîtres (30+ à 75+) et Femmes (30+ à 65+). Les catégories offertes peuvent varier en fonction du nombre de participants.

La Professional Squash Association (PSA) est l’organe directeur chargé d’organiser et d’administrer les circuits professionnels de squash masculins et féminins et les classements. L’instance dirigeante mondiale du squash est la World Squash Federation (WSF), située en Angleterre.

Le squash en double

Le squash en double à balle dure a été inventé à Philadelphie, PA en 1907 et a été normalisé au début des années 1920. Le squash en double est joué sur un court plus grand que le squash en simple, pour faire de la place pour les joueurs supplémentaires. Le double se dispute entre deux équipes composées de deux joueurs chacune. Chaque équipe assigne un joueur du mur droit et un joueur du mur gauche, qui « couvrent » généralement le côté du terrain qui leur est attribué. Cela dit, il n’est pas nécessaire de rester sur un côté spécifique, et les joueurs peuvent aider leur partenaire en récupérant la balle de leur côté. Les règles et la méthode de notation sont les mêmes pour le squash en double et le squash en simple, bien que dans certains cas, le double puisse être joué selon une formule ‘meilleurs 2 de 3 matchs’.

Aujourd’hui, il existe quatre grandes organisations de double qui supervisent plus de 15 000 joueuses en Amérique du Nord : Squash Canada, US Squash, la Squash Doubles Association (SDA) et la Women’s Doubles Squash Association (WDSA). Ces quatre groupes gèrent tous les aspects du jeu en double, du débutant au professionnel d’élite, et travaillent ensemble pour faire évoluer et promouvoir le jeu.

Le squash joué en double avec des balles dures s’est imposé dans le squash canadien depuis le début des années 1930. Au Canada, 36 courts de squash sont répartis dans cinq provinces canadiennes (Colombie-Britannique, Alberta, Manitoba, Ontario, et le Québec). Les Championnats canadiens nationaux en double ont été disputés pour la première fois en 1934, et depuis cette date, à l’exception de 1938, ils ont eu lieu chaque année. Des championnats provinciaux se déroulent dans quatre des cinq provinces et plus de 1100 joueurs jouent dans des ligues de squash en double au pays. On estime à plus de 4000 le nombre de joueurs de squash en double avec balle dure au Canada.

Squash Canada présente une variété de championnats canadiens de squash en double : catégories Hommes, Femmes et Mixte (ouvert, B, C et 40+ à 80+). Les catégories peuvent varier en fonction du nombre de participants.

La Squash Doubles Association (SDA) est l’organisme international qui régit le squash double masculin professionnel. Elle compte plus de 150 membres représentant 18 pays. Le SDA Pro Tour s’est développé et compte maintenant plus de 20 événements, avec une bourse globale de plus de 500 000 $.

La Women’s Squash Doubles Association (WDSA), créée en 2007, a récemment accueilli le MFS Boston Pro Am 2020, avec sa plus grande bourse à jamais, soit 50 000 $. WSDA a également établi des relations avec de nombreux organismes de bienfaisance, y compris Mile High 360, Breast Cancer Charities of America, Metro Squash, City Squash, Squash Haven, et Southampton Squash Inc.

Avec plus de 175 courts de double à balle dure en Amérique du Nord, le sport est en très bonne position pour son développement futur. Le squash en double (Hardball et Softball) au Canada – Cliquez ici

Squash 57

Le squash 57, d’abord connu sous le nom de racquetball, est une forme de squash joué sur un court de  squash qui a gagné en popularité en Angleterre et qui commence à s’implanter ailleurs sur la planète.

En 2016, la World Squash Federation, en partenariat avec England Squash, a lancé une initiative visant à renommer ce jeu, qui est joué avec une balle plus grosse et une raquette plus courte qu’en squash. Le nouveau nom s’articule autour de la principale différence avec le squash – la balle plus grosse, dont le diamètre peut atteindre 57 mm (comparativement à 40 mm pour une balle de squash).

Le jeu sert souvent de porte d’entrée au squash et permet à des générations de joueurs de garder la forme et de demeurer actifs sur le court.

Grâce à cette nouvelle appellation, les gens considéreront le jeu comme un élément de la famille du squash, éliminant ainsi toute confusion avec le « racquetball », un jeu principalement nord-américain joué sur des terrains plus grands, sans plaque sonore (tin) et avec un autre type de balle.

Pour vous informer à propos du squash 57, consultez les pages suivantes de la WSF :